Blog Image

DakawominaNews

Blog d'information de l'ASBL DAKAWOMINA

Ce blog vise à établir un contact avec toutes les personnes qui nous suivent depuis maintenant 5 ans dans ce projet de soutien aux initiatives des populations maliennes. Il nous permettra de vous informer plus efficacement des différents événements que nous organisons (éviter les fastidieux "mails") ainsi que de l'évolution des projets et vous permettra de suivre nos voyages au Mali.

Pour bien finir l’année 2021

News Posted on 11/21/2021 20:21

L’année 2021 touche à sa fin et quoi de mieux pour bien démarrer 2022 qu’un beau calendrier. Alors ne cherchez pas plus loin, nous avons ce qu’il vous faut.

Tout beau tout chaud, il vient d’arriver notre calendrier MALI 2022.

Cette année, il rend hommage au courage des femmes du village de DAKAWOMINA. Il est vendu au profit du jardin potager collectif qui leur permettra d’améliorer les conditions de vie de leurs familles.

Soutenez-les en achetant ce très beau et très pratique calendrier, légender avec un très beau texte de Khalil Gibran et toujours avec ses petits plus dont cette année un calendrier anniversaires amovible.

15€ pour un geste de solidarité qui vous accompagnera tout au long de l’année.

D’avance nous vous en remercions

Avec son calendrier anniversaire amovible il va vous séduire.


Marché de Noël virtuel

News, Uncategorised Posted on 12/24/2020 11:42

“La vitrine de Noël”

Chers amis de DAKAWOMINA

Cette année bien particulière nous a privé de nombreuses occasions de rencontres. Notre sympathique “Marché de Noël Solidaire” a été supprimé comme l’ensemble des événements festifs liés à ces fêtes traditionnelles de fin d’année.

Alors, nous nous sommes adaptés, et avec l’aide de Sébastien Combéfis, (https://www.christmas-market.be/fr/about/) nous participons à une “Vitrine de Noël” où vous pourrez trouver quelques idées de cadeau sympathiques tout en supportant les projets que nous soutenons au Mali.

Vous y trouverez de l’artisanat malien (allez voir la vidéo montrant la fabrication des bracelets et colliers de Djenné) mais aussi quelques articles faits par nos amis en Belgique.

Nous ne pouvons malheureusement pas vous emmener au Mali, mais nous pouvons vous faire voyager et découvrir ce fabuleux pays et sa population aux riches traditions grâce aux livres photos abondamment commentés et documentés qui sont également en vente au profit des projets.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez une question sur l’un ou l’autre des articles mis en vente ou pour toute question d’organisation pour la collecte de vos achats. Par mail: “dakawomina@yahoo.fr” ou par téléphone au 0476 996 557.

Pour rejoindre cette vitrine de Noël, suivez le lien ci-dessous

https://www.christmas-market.be/fr/exhibitors/dakawomina/

Vous pouvez aussi soutenir les projets par un don à l’Asbl DAKAWOMINA COMPTE: BE72 0016 7107 8816

Merci à tous pour votre soutien.



Aide Alimentaire d’Urgence

News, Projets Posted on 10/26/2020 22:57

Nous sommes heureux de pouvoir vous annoncer que grâce aux bons résultats de notre Journée Solidarité Mali, nous avons pu procéder à une Aide Alimentaire d’Urgence en faveur des réfugiés de Soula Ouro.

Septante familles, soit plus de cinq cents personnes, ont ainsi bénéficié de cette aide grâce à vous. Les populations vous remercient pour ce geste de solidarité.



Mali – 10 ans déjà

News Posted on 01/02/2020 23:05

C’est en janvier 2010 que nous avons effectué notre premier voyage au Mali. 

Il s’agissait d’un voyage “découverte” dont l’envie nous était venue à la lecture du livre d’Eric Orséna “Madame Bâ” (Ceux qui ont eu la chance de le lire comprendront!)

Alors, autant le dire d’emblée, nous sommes tombés réellement sous le charme de ce grand pays mais surtout de sa population.  Nous avons eu l’immense plaisir de voyager avec un guide Idrissa et un chauffeur Ibrahim qui ont très vite compris ce que nous attendions de ce voyage.  Aller à la rencontre des populations rurales et surtout éviter les lieux trop touristiques.  Ce dernier point n’était pas difficile, le tourisme s’ouvrait doucement au Mali et mis à part quelques villages en pays dogon un peu plus touchés, il y avait encore une authenticité dans les rencontres. 

Hélas, depuis le pays a connu beaucoup de revers et le tourisme est aujourd’hui inexistant.  D’année en année nous avons vu la situation se dégrader.  C’est aujourd’hui un état de guerre qui plonge le pays dans l’horreur et l’absurdité des massacres perpétrés entre des ethnies qui vivaient jusqu’ici en belle harmonie.  2012 a vu déferlé les jihadistes semant la terreur dans les villages et réveillant de vieux démons mais aussi, les changements climatiques dont l’Afrique subit les conséquences désastreuses ont contribué à l’exacerbation des relations entre des communautés dont les activités nourricières dépendent de l’accès à l’eau.  Si l’on ajoute à cela un état défaillant qui n’arrive plus à juguler cette crise on comprend mieux la situation de ces milliers de personnes déplacées qui ont fuit leurs villages incendiés laissant tout derrière eux et ne pouvant attendre aucun secours de cet état. 

2019 aura été une année où nous avons dû à plusieurs reprises répondre à des demandes d’aide d’urgences.  Peut-on faire autrement quand on retrouve dans des campements de fortune les villageois qui nous ont accueillis chez eux et avec lesquels nous avons développé depuis des années des liens d’amitié.  Comment élaborer des projets “pérennes” avec des populations qui ne savent pas de quoi sera fait leur lendemain. 

A l’aube de cette nouvelle année, il nous a semblé important de vous informer de cette situation.  Bien sûr notre vocation première est toujours de soutenir des projets émanant des populations mais aujourd’hui, leur premier projet est la survie. 

Nous sommes persuadés que vous continuerez à nous soutenir et vous remercions pour votre confiance et votre soutient depuis toutes ces années.

Nous vous souhaitons à tous une très belle année 2020 mais surtout notre vœux le plus cher est que cette nouvelle décennie s’ouvre sur l’espoir que la Paix revienne au Mali et que l’harmonie retrouvée les populations puissent ensemble bâtir leur avenir.



Meilleurs Vœux pour 2020

News Posted on 12/26/2019 11:34
Telle la rose de Noël qui s’épanouit sur les cendres de lave,
que 2020 vous apporte l’Espoir et la Conviction que notre belle planète TERRE reste le seul refuge où l’Amour la Paix et la Joie sont possibles et vaillent la peine de se transcender.

Meilleurs Vœux à tous pour qu’en 2020 renaisse l’Espoir au fond de chacun de nous et nous donne l’énergie nécessaire pour être à la hauteur de nos rêves. Car nous sommes les seuls maîtres de notre destinée. L’espoir doit en être le moteur et non un état qui nous mettrait dans l’attente de solutions venant de l’extérieur de nous-même.

Nous vous remercions pour votre soutien aux projets des populations du Mali qui se battent chaque jour pour que cet espoir devienne réalité.



Calendrier Mali 2020

News, Uncategorised Posted on 10/21/2019 17:21

Notre calendrier Mali 2020 est maintenant disponible.

Cette version plus artistique pour fêter les 10 ans du calendrier Mali est toujours vendue au prix de 15€.

Vous pouvez le commander en envoyant un mail à dakawomina@yahoo.fr

Depuis 10 ans, vous avez été nombreux à acheter notre calendrier et nous vous en sommes vraiment reconnaissant. En effet, la vente des calendriers est une source importante de revenus qui nous permet de réaliser de nombreux projets au Mali. Nous espérons donc que cette version “Rétrospectives – Perspectives” aura encore plus de succès.

N’hésitez pas à partager ce message avec vos amis et les amis de vos amis. C’est un petit cadeau idéal à mettre sous le sapin mais qui vaut son pesant d’or car il est geste de solidarité.



AIDE D’URGENCE

News Posted on 10/20/2019 13:16

APPEL A LA SOLIDARITe. AIDE D’URGENCE POUR LES REFUGIES DU MALI.
Aidez-nous à soutenir ces populations oubliées dont on ne parle jamais. CHAQUE EURO VERSE AU COMPTE DAKAWOMINA BE72 0016 7107 8816 AVEC LA MENTION “AIDE D’URGENCE” SERA INTEGRALEMENT UTILISE POUR L’AIDE AUX REFUGIES.

Il y a 10 jours, les derniers peuls (57 familles) qui vivaient encore à Soula Ouro ont du quitter leur village en précipitation, sans pouvoir emporter le moindre bien. Pas une natte pour s’étendre, rien. Ils ont trouvé refuge à Sévaré près de Mopti. Nous avons une fois encore débloqué des fonds pour une aide d’urgence pour ces populations amies, mais c’est loin d’être suffisant. Leurs besoins sont énormes. Ils viennent encore gonfler les rangs des milliers de réfugiés qui depuis le début de l’année ont subi le même sort.

Selon le Norwegian REfugee Council, 133.000 personnes ont quitté leur maison entre janvier et mai 2019
“The number of displaced people increased from 35,000 in December 2017 to 126,000 in December 2018. The violence continues, and in five short months between January and May this year, 133,000 people were forced to flee their homes.”
https://www.nrc.no/…/2018-the-most-violent-year-since-conf…/

Plus de 900 civils ont trouvé la mort dans des violences au Mali depuis le début de l’année, selon l’OCHA
https://maliactu.net/mali-plus-de-900-civils-ont-trouve-la…/

SI 2018 était décrétée l’année la plus violente au Mali depuis le début du conflit (2012) qu’en sera-t-il de 2019???
EN AVEZ VOUS ENTENDU PARLER EN EUROPE?
CE SILENCE POSE QUESTION.



Situation au Mali

News Posted on 02/12/2019 21:59

Après ces appels à l’Aide d’urgence il nous semble important de faire le point et d’essayer d’expliquer la situation au Mali et la position de l’association Dakawomina.

En raison de la situation de plus en plus difficile au Centre du Mali, nous avons décidé de postposer (août/septembre) notre voyage qui était prévu pour janvier/février. En effet, il nous aurait été impossible de circuler et d’aller dans les villages où nous soutenons des projets:

– A Nia Ouro, ce sont les djihadistes qui ont investi le village et terrorisé les populations, interdisant l’école et les associations de femmes. C’était il y a 2 ans mais la population reste traumatisée et craint toujours les représailles des terroristes. Heureusement, le Centre de santé continue à fonctionner correctement.
– A Soula Ouro ce sont des milices “soit disant” dogon qui ont massacré plusieurs
personnes, dont des femmes et des enfants. C’était il y a quelques semaines. Cela nous semble incompréhensible tant ces peuples vivaient jusqu’il y a
peu en bon entendement. Mais il nous faut nous rendre à l’évidence.
Le nombre de victimes et les atrocités sont aujourd’hui une bien triste
réalité.
Ce village qui, il y a quelques mois accueillait les réfugiés, se trouve aujourd’hui vidé de sa population, elle-même ayant dû tout abandonner pour fuir les massacres.
Les travaux en cours pour le creusement du puits (devenu trop juste avec l’afflux des réfugiés peuls venant des villages pillés) est arrêté car l’entrepreneur a également quitté le village en attendant que la situation se normalise.

Ce sont ces différents éléments qui nous ont amené à intervenir pour soulager quelque peu les populations en attendant de pouvoir reprendre des projets “durables”. Car comment parler de développement “durable” quand on ne sait pas de quoi sera fait le lendemain.

Mais nous ne perdons pas espoir. Des initiatives citoyennes se mettent en place pour ramener la Paix dans la région et retrouver le “bien vivre ensemble” qui en faisait tout l’attrait. (voir article ci-dessous)

Nous vous remercions pour votre confiance sans laquelle nous serions incapables d’apporter cette aide aux populations.

Cet extrait du Monde résume bien l’origine du problème et quelques-uns des facteurs qui ont exacerbé cette crise.

“Si les groupes djihadistes peuvent instrumentaliser les divisions
intercommunautaires afin d’augmenter leur emprise, d’autres facteurs
liés à l’histoire du centre du Mali expliquent les différends entre
Peuls et Dogon. Les deux communautés se rejoignent au moins sur un
point : toutes deux expliquent les attaques de villages par la volonté
de l’autre ethnie de vouloir s’accaparer ses terres. Les leaders dogon,
eux, font référence à la conquête peule de ce qu’ils estiment être leur
territoire, au XIXe siècle par le marabout Sékou Ahmadou. Les
leaders peuls, eux, accusent les Dogon de vouloir vider la région de
leur ethnie afin de maîtriser des surfaces prisées pour leur fertilité
et de plus en plus rares en raison de la pression démographique et du
changement climatique.

Une répartition territoriale bouleversée

Jusqu’à
l’avènement de la démocratie dans les années 1990, ces litiges terriens
étaient gérés à l’amiable par l’entreprise des chefs coutumiers. Mais
avec la démocratie, la répartition territoriale a été bouleversée. Des
communes ont été créées, divisant des villages et entraînant ainsi des
conflits liés à la répartition des ressources que l’Etat n’a pas su
régler. Des litiges sont restés en suspens, créant de profonds
ressentiments. En 2012, lorsque la guerre a éclaté dans le nord du pays,
les armes sont descendues vers le centre et les représentants de l’Etat
ont pris la fuite. Depuis lors, les armes semblent avoir remplacé les
palabres d’autrefois : les milices se sont multipliées pour pallier la
faiblesse de l’Etat
.”


(https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/01/15/au-centre-du-mali-des-centaines-de-peuls-fuient-les-violences-intercommunautaires_5409362_3212.html)

Si vous voulez en savoir plus, voici quelques liens intéressants qui vous permettront de mieux comprendre la situation et les raisons d’espoir.

https://maliactu.net/mali-linsecurite-au-centre-du-pays-la-plateforme-sauvons-la-region-de-mopti-sengage-a-trouver-une-solution/

https://www.lemonde.fr/afrique/video/2019/01/24/violences-au-mali-des-mercenaires-etrangers-derriere-les-massacres_5414031_3212.html

https://information.tv5monde.com/afrique/mali-les-peuls-en-souffrance-en-appellent-aux-autorites-282056?fbclid=IwAR31zbf6mm0M5OXALd8h-0dqRSmsnsbEuUKpT0DUt8w9TiCU6dljPaIW8ZI

https://information.tv5monde.com/afrique/au-mali-l-alarmante-multiplication-des-tueries-intercommunautaires-276557



Suivant »